Oss_117_2_affiche_02Huber Bonisseur de la Bath, alias OSS 117, est de retour au cinéma dès demain avec un second volet de ses aventures! J'ai eu la chance de voir OSS 117 : Rio ne Répond Plus il y a deux semaine lors d'une avant-première en présence de Jean Dujardin, du réalisateur Michel Hazanavicus et d'autres acteurs du film. Autant dire que notre cher Hubert n'a pas perdu de sa prestance, je dirai même qu'il s'est bonifié! L'histoire se déroule en 1967, douze ans après le premier volet. Comme le dit la bande-annconce, le monde a changé, pas lui! OSS 117 s'envole cette fois-ci pour le Brésil où il devra récupérer des microfilms compromettant pour la France. Pour sa nouvelle mission il sera accompagné de la plus séduisante des lieutenants-colonels du Mossad qui l'aidera entre autre à capturer un nazi maître chanteur. Des plages ensoleillées de Rio aux luxuriantes forêts amazoniennes, des plus profondes grottes secrètes au sommet du Christ du Corcovado, c'est une nouvelle aventure qui commence. Quel que soit le danger, quel que soit l'enjeu, on peut toujours compter sur Hubert Bonisseur de la Bath pour s'en sortir...

01

Après un premier volet succulent sorti en 2006 ce deuxième opus de la saga OSS 117 est une nouvelle fois un régal! Le personnage est désormais bien connu du public, le film entre tout de suite dans le vif du sujet. L'humour y est encore plus poussif que dans le premier, à la limite du bon goût mais sans jamais dépasser les limites (ou presque). L'ambiance 60's a remplacé celle des 50's, mais le tout est une nouvelle fois somptueux. Contrairement aux comédies classiques, OSS 117 nous offre une photographie et des décors d'une excellente qualité, bravo aux chef décorateur qui n'a pas démérité son César pour son travail sur le premier opus. Les vêtements suivent également la tendance, les femmes sont désormais parré de robes à fleurs et de mini jupes, tandis qu'Hubert s'offre un jogging moulant et des chemises légèrement plus affriolantes, sans oublier sa coupe de cheveux aux pattes touffues.
Le plus drôle dans ce second volet reste la vision du monde de l'espion français très décalé par rapport à la réalité. Alors que dans le premier film c'était surtout son ignorance qui faisait rire, ici le machisme a pris le dessus, même si Hubert reste toujours aussi inculte, jusqu'à en être insultant. Dans les années 60 la femme prend de l'assurance et gagne en indépendance, OSS 117 paraît alors comme un relent de l'ancien monde, trop occupé à tuer pour s'apercevoir que le monde n'est plus le même. Sa rencontre avec un groupe de jeunes baba cools reste d'ailleurs un des moments les plus drôles du film!

02

OSS 117 : Rio ne Répond Plus fait partie du clan très fermé des suites dépassant l'original, le thème de cette saga supportant très bien la redondance. L'humour va encore plus loin que dans le premier volet, les scènes d'action sont très bien réalisés et l'esthétisme 60's est magnifiquement retranscrit. J'attend déjà avec impatience la sortie du troisième volet!

Note : 17/20